Une récente étude parue en avril 2020 montre que la vitamine D permet de diminuer le risque d’infection par le SARS-Cov-2 et de mort par le Covid-19 (1).
On nous a toujours dit qu’il faut s’exposer au soleil pour que notre corps synthétise la vitamine D et c’est vrai.

Etant un pays ensoleillé, est-ce une bonne nouvelle pour la Tunisie ?

Oui et non.
– Oui parce ce que l’exposition au soleil peut combler de 80 à 90% des besoins en vitamine D. Donc notre soleil est une bonne source de vitamine D
– Non parce que bien que la Tunisie soit un pays ensoleillé, une étude faite sur la population tunisienne en septembre 2018 a montré un déficit en vitamine D (hypovitaminose D) chez 47.6% des sujets testés (2).
Pourquoi ?
Plusieurs causes de l’hypovitaminose D chez les tunisiens, les deux principales sont :
– Le déficit alimentaire en vitamine D : observé chez 92.4% des sujets.
– Le manque d’exposition au soleil.

Comment donc corriger notre carence pour bien nous protéger ?

– Il faut s’exposer au soleil pour une durée de 10 à 15 minutes minimum. L’exposition doit avoir lieu au moins de 2 à 3 fois par semaine. Le moment le plus propice pour l’absorption des rayons UV est entre 11h et 14h.
– Si vous craignez ne pas avoir suffisamment de vitamine D avec la lumière du soleil ou si vous craignez tout simplement le soleil, commencez par vérifier si vous avez une alimentation saine et équilibrée, et assurez-vous de manger une quantité suffisante de chaque groupe d’aliments: Huile de foie de morue, poissons gras : hareng, maquereau, sardine, les abats (foies), les œufs, les fromages et le beurre.

LES SUPPLÉMENTS DE VITAMINE D : UNE ALTERNATIVE

Comme le déficit alimentaire est l’une des principales causes d’hypovitaminose D, une supplémentation en cette vitamine permet de luttez efficacement contre les effets négatifs de la carence.
Des compléments alimentaires qui apportent la dose journalière recommandée en vitamine D, comme VITAVANS, peuvent être vous aider à bien vous protéger.